«

»

Un voleur trahi par sa tong

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Cendrillon, sauf que ce n’est pas un conte de fées : un jeune Millavois [Note : habitant de Millau, Aveyron (12)], soupçonné d’avoir vandalisé et dévalisé un distributeur de boissons avec un complice, a été rattrapé par la patrouille à cause de son ADN retrouvé sur une tong.

Les faits remontent à juin 2012. Deux individus ont vandalisé un distributeur de boissons, rue Mandarous, dans le centre de Millau. Un des deux voleurs a été interpellé. Son complice, lui, a réussi à prendre la fuite, mais en laissant une tong sur les lieux de son forfait. Et la tong a parlé : l’analyse de l’ADN retrouvé sur la tong a confondu le jeune Millavois qui a été interpellé. Les deux suspects comparaîtront prochainement en correctionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *