↑ Revenir à Stars en tongs

Gisele Bundchen

Gisele Bündchen est riche. Elle est même le mannequin le mieux payé de l’année en 2014 selon le dernier sondage Forbes. Mais, malgré ses 47 millions de dollars empochés, la Brésilienne a une tocade mode qui dépasse rarement les 30 euros : les tongs.

Gisele Bundchen 2

Qui a dit que les gens fortunés n’avaient plus le goût des choses simples ? Pas Gisele Bündchen en tout cas dont la plastique filiforme s’habille d’un rien, 47 millions de dollars sur son compte en banque ou pas. Micro short, top loose ou petite robe légère… le mannequin que l’on ne présente plus a aussi une obsession mode : les tongs. Quoi de plus logique quand on vient du Brésil, le pays de l’été toute l’année ?

Gisele Bündchen, tongs addict

L’addiction des « flip-flop » de la jolie blonde n’est pas passée inaperçue aux yeux des marques, d’une en particulier. Egérie de l’enseigne Ipanema pendant plusieurs saisons, la belle a décidé récemment de créer sa propre ligne de tongs en collaboration avec la marque. Mais ces tongs ne sont pas comme les autres puisque la Top Model les a voulu 100% recyclables. L’occasion pour la mannequin de montrer qu’écologie peut rimer avec « girly » puisque la collection dont Gisèle fait activement la promotion est féminine à souhait mélangeant les effets et accessoires, des papillons aux petits noeuds…La collection, baptisée « Hot Sand » est fabriquée à partir de plastique recyclé et est annoncée comme 100% recyclable. Autre atout de ces tongs, une partie des bénéfices liés aux ventes est reversée à l’ISA (Institut Sociologique Environnemental), un organisme environnemental luttant contre les changements climatiques.

Gisele Bundchen - Hot Sand

Comment porter des tongs avec style ?

La star des podiums a su avec beaucoup de talent promouvoir la plus simple des paires de souliers qui soit. Peut-être est-ce grâce à ses jambes galbées et interminables ou à sa chute de rein à faire pâlir les reines d’Instagram ? Gisele a un autre atout : son sens du style dès qu’il fait plus de 20 degrés. Queen du beach wear, la jeune maman fait tourner les têtes en short blanc sur un top léger ou avec une robe estivale judicieusement décolletée. Jamais vulgaire même très dénudée, la belle brille avec grâce, reine du no make-up et d’une crinière wavy que toute la planète lui envie, en particulier celles qui s’offrent un « lissage brésilien » pour la première fois et demandent des ondulations « comme Gisele ».

Gisele Bundchen

Sur la planète du commun du mortel, il y a quelques règles à suivre pour apprivoiser la bête. L’oublier au travail, même par 40 degrés. La préférer en silicone ou en plastique, la tong en tissu étant masculine et pas toujours chic. La porter avec du court au risque de faire un peu trop bohème. La porter avec un pantalon ajusté au risque de faire un peu trop gipsy. A ne jamais oublier quand on est une fille : la pédicure qui se doit d’être impeccable avec ce genre de chaussure. La corne et les ongles trop longs, on bannit à jamais !

 

Source Puretrend.com

Source GreenluxCar