A-t-on le droit de conduire en tongs ?

Source : LeMonde.fr

Le code de la route ne donne aucune indication sur la manière dont les conducteurs doivent se chausser ou se vêtir. A priori, rien n’interdit de circuler avec des tongs. Toutefois, l’article R412-6 précise que « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent » et, qu’à défaut, le contrevenant peut-être puni si l’agent de police considère qu’il y a infraction.

Il n’est pas interdit de circuler en tongs, mais un agent peut tout à fait verbaliser le conducteur s’il estime que le port de ces chaussures nuit à la sécurité des usagers, lorsqu’il est lié à une autre infraction par exemple.

(1 commentaire)

  1. Chers ami(e)s des tongs, bonsoir.

    Petit rappel de droit à l’usage des “forces de l’ordre” : ce qui n’est pas expressément interdit demeure autorisé.
    Que je sache, si la conduite en tongs (ou chaussants similaires) est interdite en Allemagne, elle ne l’est pas de ce côté-ci du Rhin.
    Chacun connaît des conducteurs accidentogènes n’utilisant que des chaussures lacées et des inconditionnels de la tong au volant qui ont néanmoins un bonus maximal !
    Allons-nous évoluer vers une situation à l’américaine, où les “cops” apprécient souverainement la conduite des gens, en clair à la tête du client ?
    Je n’ose voir dans leur attitude la reconversion des pandores en pompes à finances, quoique…
    Personnellement, je conduis en tongs depuis plus de trente ans et suis décidé (sauf en cas de parcours sur l’autobahn) à continuer.

    Tongophilement vôtre,

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.